le blog

Retour à la liste des articles

Comment simplifier une partition de piano ?

Vous venez de vous lancer dans l’apprentissage du piano et vous rêvez déjà de vous lancer à l’assaut de morceaux complexes et demandant une certaine virtuosité ? Si vous avez une musique précise en tête, il est possible de simplifier une partition pour vous permettre de jouer vos chansons préférées avec plus de facilité. Continuer à lire

Simplifier une partition de piano pour jouer tous les morceaux dont vous rêvez

Vous rêvez de vous lancer avec passion dans les plus belles pièces pour piano de Chopin ou dans la partition du mythique Bohemian Rhapsody de Queen ? Pas toujours évident d’aborder des morceaux complexes et techniques lorsqu’on débute dans l’apprentissage du piano.
Certaines partitions ne sont pas accessibles à des débutants ou à des musiciens manquant de technique et de connaissance en solfège. De plus, il existe également des morceaux peu adaptés aux petites mains et qui demandent une gymnastique trop importante, c’est la raison pour laquelle il est parfois préférable de simplifier une partition de piano pour pouvoir rentrer pleinement dans nos airs préférés.

Un doigté adapté pour faciliter l’interprétation

Avant de vous lancer dans une transformation de partition pour piano, il est important de travailler à un élément essentiel d’une interprétation, le doigté. En effet, si vous manquez de souplesse dans votre jeu ou si votre main est trop petite, vous pouvez tout de même réaliser des accords complexes en posant les bons doigts au bon endroit.
Débutant, votre professeur de piano saura vous guider vers le bon positionnement en fonction de vos difficultés ou de la taille de votre main, alors laissez-vous conseiller pour vous ouvrir les portes des plus grands morceaux de l’histoire de la musique.

Les différents angles d’attaque pour simplifier une partition de piano

Si le doigté ne suffit pas à vous permettre d’interpréter correctement la Marche de l’Empereur de Star Wars, il est possible d’intervenir directement sur la partition, et ce, à différents niveaux. S’il est très fortement déconseillé de toucher au rythme, qui sert de support à un morceau, vous pouvez cependant vous intéresser à la tonalité, à la mesure ou à l’harmonie.
Nettoyage des accords pour ne conserver que la note de base, la tierce et la quinte, suppression des croches, harmonie note à note, changement de tonalité pour une équivalence avec peu d’altération ou retrait des subtilités de la main gauche, de nombreuses solutions existent pour profiter d’une version simplifier de morceaux.
L’important est de rester le plus clair possible et d’offrir aux pianistes débutants une partition la plus simple possible à lire.

Et si vous demandiez un coup de pouce à votre professeur de piano ?

Si vous ne possédez pas de connaissances en solfège assez suffisantes pour simplifier une partition de piano, n’hésitez pas à vous adresser à votre professeur de musique. Ce type de simplification vient d’une tradition vieille de plusieurs siècles et qui visait à transcrire les opéras ou les symphonies en œuvres pianistiques pour faire partager la musique à un plus grand nombre. Les plus grands noms s’y sont essayés, à l’instar de Franz Liszt au XIXe siècle.
Et si malgré tous ces conseils, vous ne parvenez pas à jouer votre morceau préféré, vous pourrez toujours jouer à quatre mains avec votre professeur de piano pour approcher un peu plus de votre but !

Et vous, avez-vous des conseils à partager pour simplifier une partition ?

cours de piano apprendre le piano conseils piano