le blog

Retour à la liste des articles

Chanter en chœur

À l’occasion d’un événement festif, sportif, ou musical, chanter en groupe est naturel. Chanter à plusieurs est organique, presque instinctif. Mais que sous-entend « chanter en chœur », « être choriste » ? Qu’apporte le fait d’être choriste et quelles en sont les spécificités ? Continuer à lire

Rejoindre une chorale

Pour tous les âges, dans tous les styles, les chorales donnent l’occasion à leurs membres de se réunir en partageant des moments de musique et de convivialité. Faire partie d’un groupe vocal permet de ne pas se retrouver directement à être mis en avant tout seul, avec sa voix. Travailler en chœur décomplexe pour commencer le chant, pour ceux qui se montreraient un peu timides et auraient peur de faire des erreurs. Au fur et à mesure du travail accompli, le choriste novice va aiguiser son oreille, son sens de l’écoute, acquérir un plus grand sens de l’harmonie. Il va gagner en justesse et en aptitude à chanter juste avec d’autres voix, ce qui constitue une étape très importante pour un apprenti musicien.

Spécificités des choristes

Selon son type de voix (soprano, mezzo, alto, ténor, baryton, basse), la position du choriste dans le groupe sera différente : le plus souvent les voix aiguës chanteront la mélodie principale, et les voix graves joueront un rôle de soutien de l’ensemble. Ne chantant parfois pas la mélodie principale, l’apprentissage de la partie musicale pour les voix graves pourra être plus complexe et sollicitera donc beaucoup leur travaille de l’oreille. L’aptitude à écouter les autres tout en chantant soi-même sa partie vient petit à petit.

Être choriste pour un soliste

En variété ou en pop, le soliste est la star remarquée, au nom connu. Mais souvent, dans la tradition du gospel, du jazz, de la pop, il est mis en valeur par des voix de choristes qui peuvent l’accompagner. En ensemble de taille plutôt restreinte, ils chantent à l’unisson, en duo, en quatuor. Ces chanteurs participent dans l’ombre à l’interprétation, et leurs qualités sont bien distinctes de celles du soliste. Si on attend du chanteur-star une touche de fantaisie, voire un grain de folie, qu’on apprécie sa grande singularité, les deux trois ou quatre choristes qui peuvent l’accompagner montrent des qualités plus discrètes, mais non moins précieuses. En effet, ils doivent faire preuve d’une bonne oreille harmonique (être capable d’entendre toutes les voix en même temps et d’ajuster la sienne en permanence), cela additionné d’une grande précision technique, ce qui leur permet de chanter juste en toutes circonstances. Ces choristes œuvrent donc au second plan pour soutenir la voix du soliste, la mettre en valeur. Leurs voix doivent se fondre ensemble, adopter les mêmes feelings et nuances, mais aussi se marier avec l’instrumentation.

Une longue tradition :

Avec les nouvelles technologies et logiciels, il est possible de constituer tout seul un choeur en mixant sa propre voix.

https://www.instagram.com/p/B3nNV8rCqpo/

Chaque choriste apporte ses qualités

Ne pas hésiter à se lancer : la pratique du chœur est une parfaite entrée en la matière pour s’initier à la musique et au chant. Un autre avantage est que le choeur peut mêler des musiciens de niveaux différents. Les plus avancés servent de guides aux novices qui peuvent de cette façon apprendre beaucoup « sur le tas », par mimétisme, entraînés par une même énergie. De plus, chaque chanteur au sein du groupe apporte des qualités différentes qui pourront se mêler avantageusement. Quand l’alchimie entre les voix se crée c’est assez magique !

Chœur d’hommes, les prêtres, dans la Flûte enchantée

Avez-vous des exemples de choristes indissociables du chanteur ou de la chanteuse soliste (comme Bob Marley and The Wailers) ?

conseils chant chanter en choeur rejoindre un chorale
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*