le blog

Retour à la liste des articles

Comment avoir l’oreille absolue ?

L’oreille absolue, vous en rêvez ? On ne vous promet pas de l’atteindre mais voici quelques méthodes qui vous permettront de mieux percevoir, reconnaître et déchiffrer les notes que vous entendrez. 1ère méthode : Retranscrire des morceaux à l’aide de votre instrument … Continuer à lire

L’oreille absolue, vous en rêvez ? On ne vous promet pas de l’atteindre mais voici quelques méthodes qui vous permettront de mieux percevoir, reconnaître et déchiffrer les notes que vous entendrez.

1ère méthode : Retranscrire des morceaux à l’aide de votre instrument

Tout ce que vous avez à faire, c’est retranscrire les notes d’un morceau avec votre instrument par tâtonnement : écoutez la note du morceau, mémorisez-la, puis cherchez là à l’aide de votre instrument. Cela peut paraître long et fastidieux mais vous verrez que la majorité des chansons actuelles sont vraiment très faciles à retranscrire. Et avec une pratique régulière, vous serez de plus en plus rapide et utiliserez de moins en moins votre instrument, jusqu’à ne plus l’utiliser du tout et retranscrire les musiques de façon naturelle.

2ème méthode : Repérer les intervalles

Un intervalle, c’est la distance qui sépare deux notes, c’est à dire la différence de hauteur existant entre ces deux notes. Chaque intervalle possède une sonorité particulière, qu’il est possible d’identifier à force d’écoute et de travail. Apprendre à identifier les intervalles vous aidera donc à repérer beaucoup plus facilement les notes : si vous reconnaissez le son d’un intervalle de tierce majeur et que vous savez que la première note que vous avez entendu est un “do”, vous en déduirez logiquement que la deuxième note entendue sera un “mi”.

3ème méthode : Utiliser une note de référence

Le “la” est la note de référence en musique : mémorisez-la et retrouvez les autres notes entendues en vous y référant en vous demandant si elles sont plus graves ou plus aigües que le “la”. C’est de là que vient l’expression « donner le la » : les musiciens d’un orchestre doivent accorder leurs instruments les uns sur les autres à partir de la note “la” pour jouer harmonieusement.

4ème méthode : Associer chaque note à une image

Cette méthode consiste à associer chaque note à une image, ou plus précisément à une couleur musicale. Par exemple, si pour vous le “fa#” renvoie à quelque chose de vibrant, vous ressentirez cette sensation de vibration chaque fois que vous entendrez un “fa#” et vous identifierez automatiquement cette note. Pour y arriver, il faut écouter chaque note de façon répétée puis de se concentrer afin de voir ce qu’elles vous évoquent. C’est dur, mais ne vous découragez pas ! A force d’écoute et de persévérance, vous arriverez à discerner facilement les notes grâce à leurs couleurs.

5ème méthode : Chanter !

Chanter est un excellent moyen de développer son oreille : n’hésitez pas à chanter chaque air que vous jouez. Non seulement cela vous permettra d’améliorer votre écoute, mais ça vous aidera également à développer votre créativité et votre sens de l’improvisation ! Pour cela, vous pouvez prendre des cours de chant avec l’ICM ou Unizic.

image