le blog

Retour à la liste des articles

Commencer le piano adulte : le plaisir d’apprendre

« Oh là là, tu commences le piano à ton âge ?! Trop courageuse !! » Mais non… J’en ai envie, je me fais plaisir ! A l’âge adulte, apprendre n’est plus ce qui compose l’essentiel de notre temps, comme lorsque nous étions enfant puis étudiants. Et c’est dommage parce que le plaisir d’apprendre prend une autre dimension avec la maturité ! Continuer à lire

Retrouver le plaisir d’apprendre

Lorsqu’on est enfant, le choix de commencer la musique vient souvent des parents. Alors qu’à l’âge adulte, il s’agit d’une envie et d’une motivation personnelle. Dont le cœur est la satisfaction.
Adultes, les temps d’apprentissage sont la plupart du temps limités à la formation professionnelle, un ou deux jours par an, lorsqu’on en a l’opportunité.
Mais un vrai apprentissage, sur le long terme, et de surcroît pour son bien-être personnel, c’est rare.

Choisir ce que l’on apprend

En tant qu’adulte, nous concevons l’apprentissage comme un échange et un partage de connaissances. N’hésitez pas à dire à votre professeur de piano ce que vous aimeriez jouer. Et si votre niveau ne vous permet pas encore d’interpréter le morceau de votre choix, le prof de musique pourra trouver des pièces à votre goût et adaptées à vos capacités. Et jouer le morceau de vos rêves deviendra un objectif à atteindre, un fil rouge que vos leçons de piano alimenteront. Le mien est la Sonate pour piano n°14 de Beethoven (Moonlight sonata ou Sonate au Clair de lune). Et si je n’arrive pas encore à la jouer, je travaille la technique pour y parvenir grâce aux autres morceaux et exercices.

Relever un défi

Commencer à jouer du piano dans sa vie d’adulte, c’est aussi se challenger un peu. Car oui, c’est vrai, il est plus difficile et plus lent d’apprendre le piano quand les neurones ont déjà des kilomètres au compteur… Mais c’est aussi extrêmement riche : notre pratique bénéficie de notre expérience, nos émotions, notre culture. On aborde l’apprentissage différemment, on apprécie d’autant plus les progrès réalisés. Ça fait du bien de se plonger dans quelque chose de nouveau, d’exigeant, et si beau. Et quelle fierté lorsqu’on arrive à jouer un morceau pour la première fois ! Même si ce n’est que « Joyeux anniversaire » ! Il n’y a pas de petite victoire…

Partager avec d’autres musiciens

Et vous rencontrerez autour de vous ou en ligne des gens passionnés comme vous, qui rencontrent les mêmes difficultés de gestion du temps et d’apprentissage, et avec qui vous pourrez échanger. C’est enthousiasmant de partager ses expériences, ses difficultés et ses réussites avec d’autres amateurs qui pratiquent la musique, surtout s’ils ont commencé ou repris sur le tard. J’ai un ami flûtiste qui a appris petit et qui s’y est remis quand j’ai commencé le piano. Nous échangeons sur nos morceaux en cours, nous envoyons des enregistrements de nos œuvres. Et comme il est bien plus avancé que moi, je fais appel à lui lorsque je bloque sur un passage pour qu’il déchiffre ma partition ou même me la joue à la flûte !

cours de piano apprendre le piano conseils piano
Il n'y a pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*