le blog

Retour à la liste des articles

Exclusif ! Écoutez Tailleferre

Figure importante de la musique française du XXe siècle, mais beaucoup moins connue que Debussy, Poulenc ou Ravel, Tailleferre fut une amie et une protégée de ce dernier. Maurice prodigua à sa jeune consœur Germaine de nombreux conseils musicaux au cours des années 1920.

Intitulé drôlement Du style galant au style méchant, le recueil au programme du bac musique 2017 comportait au départ, non pas quatre, mais cinq mini-opéras : le cinquième, Rouille à l’Arsenic, dans le style des chansons populaires des années 40 et 50, a été perdu.

Composés pour la radio en 1955, ces petits chefs-d’œuvre d’humour musical ne sont pas vraiment représentatifs du style moderne de la compositrice, car il s’agit de pastiches ! Imitant et moquant tour à tour avec malice Rameau (La Fille d’opéra), Rossini (Le Bel Ambitieux), Offenbach (Monsieur Petitpois achète un château) et Gustave Charpentier (La pauvre Eugénie), ce sont de charmantes et facétieuses saynètes, sur des textes de Denise Centore — la nièce de Tailleferre.

Un drôle de nom

Ces joyeuses parodies constituaient une petite revanche sur la vie pas toujours drôle de la musicienne : en 1955, elle venait en effet de divorcer. Et surtout, dans son enfance, c’est elle qui était la principale victime des moqueries. Et pour cause : son véritable patronyme était… Taillefesse.

Pauvre Germaine ? Que nenni : elle s’appelait en réalité Marcelle

Germaine TAILLEFERRE (1892-1983)
4 opéras bouffes (1955)

Petite histoire lyrique de l’art français, du style galant au style méchant, sur des livrets de Denise CENTORE

Composés pour voix solistes et orchestre de chambre, ces opéras de poche furent commandés par Jean Tardieu à Germaine Tailleferre et sa nièce Denise Centore. Mais pourquoi «de poche» ? Parce que ce sont de brèves opérettes, chacune pastichant un style différent, comme expliqué ci-dessus. Cependant, leur principale originalité réside dans le fait qu’ils étaient destinés à une diffusion radiophonique, et non à la scène. Cette diffusion eut d’ailleurs lieu avec succès le 28 décembre 1955.

Les lecteurs mp3 ci-dessous proposent l’écoute de ces bandes radiophoniques. Leur qualité sonore n’est certes pas excellente (bien que nous l’ayons légèrement améliorée). Cela dit, tout candidat à l’option musique du baccalauréat 2017 se devra de les connaître, en complément du DVD L’Affaire Tailleferre, dont l’acquisition est indispensable à une bonne préparation.

I. LA FILLE D’OPÉRA
à la manière de Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764)

tailleferre

II. LE BEL AMBITIEUX
à la manière de Gioachino ROSSINI (1792-1868)

tailleferre

III. LA PAUVRE EUGÉNIE
à la manière de Gustave CHARPENTIER (1860-1956)

tailleferre

IV. MONSIEUR PETITPOIS ACHÈTE UN CHÂTEAU
à la manière de Jacques OFFENBACH (1819-1880)

tailleferre

Tailleferre programme 2017 programme 2018 opéra opérette